dimanche, 04 22nd

Last updateLun, 01 Jan 2018 9pm

Georges Muller - Signaterre


Georges Muller - Signaterre :

Quatre petits tours et puis s'en vont... Ainsi font les marins des 5 Jours du Léman. C'est en néophyte que notre équipage a participé à la plus longue régate en eaux fermées. Globalement, le Léman est un plan d'eau confortable pour ce genre d'épreuve. Il est rempli d'eau douce d'Evian et il n'y a pas à se soucier des marées et des courants, exception faite du cauchemardesque Bouveret qui hante encore mes nuits. La particularité du Léman tient dans ses vents qui nous paraissent toujours indomptables. On a forcément repéré quelques astuces après cinq jours mais il reste encore de nombreux mystères. Il n'est pas rare d'observer des inversions de vents sur quelques dizaines de mètres. Je garde en tête la vision du voilier qui nous croise en sens inverse, également au près! Magique, non? Les messages quotidiens envoyés par M. Météo illustrent bien la situation: « aujourd'hui, vents de directions et forces variables ». Autant écrire: « bonne chance les gars! »

Les 5 Nuits du Léman, c'est ainsi que je rebaptiserais la course. Il faut dire que les nuits sur le lac sont longues. Il fait froid et on perd tous ses repères visuels. La pollution lumineuse sur la côte rend la recherche des bouées et des concurrents difficile. Il m' a fallu du temps pour m'y habituer. Sur la question des quarts, mon équipier et moi étions complémentaires. Ire étant très performant en milieu de nuit, je reprenais la barre dès 4h pour profiter des spectacles magnifiques aux premières lueurs du matin. Dans ces moments, je bloquais la barre avec notre dispositif ingénieux pour me concentrer sur les réglages de voiles pour faire filer le bateau au plus vite vers la prochaine bouée. Il était ensuite possible de profiter d'un bon petit déj' accompagné du chant des oiseaux sur la côte et du léger clapot de l'eau sur la coque.

Comment expliquer la voile? Cela revient à gérer les merdes qui tombent sans prévenir. Celui qui gagne est celui qui les résout au plus vite. En ce qui nous concerne, nous en a eu quelques unes qui nous ont faits transpirer. Même si dans le fond c'est ce que l'on recherche, probablement pour la dose d'adrénaline que cela procure, on ne retient au bout du compte que les bons moments!

Parmi les anecdotes, je me souviens de cette nuit passée sous une bonne bise lorsque nous descendions vers le Petit Lac. Je sors la tête du sac de couchage et j'aperçois mon équipier avec la barre entre les jambes, une écoute de spi dans chaque main, la musique dans les oreilles et une bonne tête de vainqueur. Le mec s’extasiait après avoir rattrapé trois concurrents. Bien joué l'artiste!

Les 5 Nuits du Léman, les referais-je? Sans hésiter! Le prix de ce concours servira d'ailleurs à financer l'inscription!

  CO-SPONSORS

 

Suivi cartographique

A venir

Aucun évènement trouvé

Vous êtes ici : Accueil Nouvelles Nouvelles 2014 Concours d'écriture Georges Muller - Signaterre