Coup d’envoi pour 120 heures de navigation à suivre en direct

Le 25 juillet 2021

Du dimanche 25 juillet à 14h au vendredi 30 juillet à 14h, 28 équipages en double naviguent non-stop sur le Léman à bord de voiliers de type Surprise, parcourant des boucles autour des bouées de Vidy, Genève et du Bouveret. Une aventure à suivre en direct sur la carte (http://yb.tl/5jours2021) ou en utilisant l’application YB Races sur Android et Apple.

Après les pluies de la matinée, le coup d’envoi du prologue des 5 Jours du Léman a retenti à 14h00 précises sous un ciel bien éclairci. C’est le voilier genevois CER Naef qui a le mieux su profiter des petits airs présents, creusant l’écart avec ses poursuivants et repassant la bouée de Vidy en tête.

Les équipages sont partis pour 120 heures de navigation sans assistance sur le Léman, parcourant le lac entre les bouées de Vidy, Genève et du Bouveret pour couvrir un maximum de kilomètres. Cette régate d’endurance mettra à l’épreuve les intrépides régatiers : en plus d’un sens tactique affûté, d’une grande endurance et de nerfs d’acier, elle exige une gestion intelligente du sommeil et de la nourriture, ainsi qu’une bonne entente entre équipiers.

Dans le briefing météo donné aux navigateurs ce matin, Philippe Jeanneret a annoncé des conditions météo partagées : jusqu’à mercredi, des airs assez changeants avec soit des vents thermiques, soit des vents liés aux précipitations ou aux d’orages ; puis un vent d’ouest devrait se poser progressivement, permettant aux bateaux d’avancer beaucoup plus vite. Comme le souligne Monsieur Météo : « Dans ces conditions, c’est en gérant bien les transitions de vent que les concurrents feront la différence. »

Quelques heures avant le départ, Yannick Preitner se réjouissait du départ à bord de CNM Voiles Gauthier avec son frère Loïc. « C’est notre 17e participation ensemble, et Loïc en est même à sa 18e. Ce qui nous motive ? Il y a différents éléments : d’abord de nous retrouver juste les deux pendant une semaine. Il y a la course, évidemment, et c’est magnifique de naviguer sur le lac ; nous y admirons les levers de soleil, les couchers de soleil, les orages... Les cinq jours sur l’eau passent très vite, c’est quand nous rentrons que nous ressentons la fatigue. »

Rappelons que sur les 28 équipages inscrits, 22 sont lémaniques ; plusieurs viennent d’ailleurs en Suisse (Neuchâtel, La Neuveville, Bienne et Lucerne) et deux enfin ont fait le déplacement depuis la Bretagne (Saint-Malo et Le Havre). Ils forment un tableau qui – du moins sur le papier – est assez équilibré.

 

Informations pratiques

Dates de la régate : du 25 au 31 juillet 2021

Port de départ : Vidy

Plus d’informations sur www.5jours.ch

Contact médias : Corinne Druey, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., 079 226 78 59.

 BannerBottom Portrait